Vous avez dit complotiste?

Christian Campiche's picture

Vous avez dit complotiste?

Von Christian Campiche, infoméduse - 17.05.2020

Que n’y avait-il pas pensé plus tôt? Vous verrez que le lobby suisse des OGM ne va pas tarder à s’inspirer des installateurs de 5G et des fabricants de vaccins.

Lesquels décrètent que toutes les voix critiques ne sont que complotistes! Comme le sont les personnes allergiques aux projets médicaux du grand Bill. Gates, bien sûr. Un pur philanthrope, un ami de l’Afrique, tellement préoccupé par la santé de ses habitants.

Cherchez « complotisme » sur wikipedia, vous y lirez des pages et des pages. Dans les années 60 déjà, la CIA faisait porter le chapeau d’une théorie non autorisée à un groupe de personnes, plus ou moins occulte. Par extension, ceux qui contestaient la thèse officielle de l’assassinat de Kennedy en firent les frais, ils n’étaient que des complotistes. Le dictionnaire en ligne ne dit rien à ce sujet mais on peut supposer que si le terme de complotiste avait existé au début du 17e siècle, Galilée en aurait aussi été affublé par l’élite dominante, laquelle prétendait que la Terre était plate.

Comme toutes les nébuleuses, le complotisme rend service aux grands prêtres de l’Inquisition, ces pharisiens qui lancent l’anathème contre les idées dérangeantes, donc dangereuses pour les pouvoirs établis. A sa manière, le monde de la science participe aussi de cette imposture. Lui qui dénonce l’obscurantisme des moines copistes ne montre pas davantage de tolérance pour ceux qui contestent ses dogmes. Ou ne font tout simplement que s’interroger, ce qui est le droit de tout citoyen. Or qui peut prétendre détenir la vérité? La 5G est-elle vraiment inoffensive pour la santé? Les vaccins provoquent-ils des effets secondaires indésirables? Le confinement est-il vraiment la solution pour éradiquer le virus?

Naïveté, facilité ou mauvaise foi? Le complotisme n’est qu’une hypothèse difficile à prouver, pourtant les médias s’y réfèrent sans cesse. Ils font appel à des experts auto-proclamés qui jettent au rebut toutes les entreprises ou opinions non conformes au directives officielles. Encouragé par le présentateur du journal, un sociologue est venu sur le plateau de la RTS expliquer l’origine des rassemblements de mécontents en période de déconfinement. Des rapprochements avec la naissance du bolchévisme et du nazisme ont été évoqués. 

Se référant à une recherche de sa cellule d’enquête sur les réseaux sociaux, le Blick, de son côté, est allé jusqu’à lier certains manifestants à des groupuscules néonazis. La cause est entendue. On brasse le tout pour en fabriquer un magma indigne de considération. La stratégie du discrédit avait affecté de la même manière le mouvement altermondialiste dans les années 2000. Les médias focalisaient sur les casseurs du black-block au lieu de relayer le contenu de débats de haut niveau. Les complotistes étaient alors ceux qui mettaient en garde contre le réchauffement climatique…

Ähnliche Artikel

SRF Archiv

Newsletter kostenlos abonnieren