Le jour où la France abandonna l’euro…

Christian Campiche's picture

Le jour où la France abandonna l’euro…

Von Christian Campiche, La Méduse - 11.09.2014

Deux livres, « Le Troisième cercle » et « La France sort de l’euro » ne feront pas la rentrée littéraire sous les chapiteaux officiels, tant ils sont peu «politiquement corrects».

Leurs auteurs, Tim Wood et Le président, ont en commun de se cacher derrière un pseudonyme, ils déplorent la mainmise américaine sur l’Europe et affichent leur patriotisme en tentant de trouver une recette «made in France». Toutefois leurs recettes pour sortir de la crise sont diamétralement opposées.

En cherchant bien sur google, on parvient à déterminer l’identité du premier, un ingénieur qui a enseigné à l’EPFL. Le monde, écrit Tim Wood, est entré dans une troisième Guerre mondiale dont la responsabilité incombe à une oligarchie de financiers de Wall Street. Ce troisième cercle dicte ses conditions aux Etats et aux citoyens. La France peut sortir de cette spirale vicieuse, mais elle doit revoir sa fiscalité dans le sens d’un meilleur traitement des PME. Il faut surtout qu’elle milite en faveur d’un «verrouillage» des flux financiers dans Euroland, une zone qui a «un rôle majeur et un devoir historique à jouer».

Un épais mystère entoure le second auteur. Ex-ministre, diplomate ou financier, Le président ne se définit pas pour rien comme «un auteur de Suisse romande, travaillant dans les allées du pouvoir et de l’ombre». Conçu à la manière d’un thriller politique, son livre épate par le nombre d’hypothèses et de scénarios qui renversent les lieux communs. Résumé: entre 2014 et 2020, les économistes français se rendirent compte que l’euro avait ruiné l’économie du pays, il fallait l’abandonner et revenir au franc. Mais comment y parvinrent-ils, concrètement? Eh bien, les textes juridiques ne lui offrant pas d’autre échappatoire, la France quitta l’Union européenne, purement et simplement…

Ähnliche Artikel

Kommentare

Die Redaktion von Journal21.ch prüft alle Kommentare vor der Veröffentlichung. Ehrverletzende, rassistische oder anderweitig gegen geltendes Recht verstossende Äusserungen zu verbreiten, ist uns verboten. Da wir presserechtlich auch für Weblinks verantwortlich sind, löschen wir diese im Zweifelsfall. Unpubliziert bleiben ausserdem sämtliche Kommentare, die sich nicht konkret auf den Inhalt des entsprechenden Artikels oder eines bereits aufgeschalteten Leserkommentars beziehen. Im Interesse einer für die Leserschaft attraktiven, sachlichen und zivilisierten Diskussion lassen wir aggressive oder repetitive Statements nicht zu. Über Entscheide der Redaktion führen wir keine Korrespondenz.

SRF Archiv

Newsletter kostenlos abonnieren